Retraites: les syndicats de fonctionnaires refusent l'allongement de la durée de cotisations

Six organisations syndicales demandent le statu quo du calcul des pensions des agents du public, basé sur les six derniers mois de traitement, et rejettent tout nouvel allongement de la durée de cotisation ou report de l'âge légal de départ.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À quelques jours de la remise du rapport Moreau chargé de formuler des pistes de réforme des retraites, attendue vendredi, les syndicats de fonctionnaires font monter la pression. Dans un communiqué, six organisations ayant obtenu les deux tiers des voix aux élections professionnelles (hors CFDT et Unsa) « rappellent leur attachement au Code des pensions civiles et militaires et (qu')elles n'accepteront aucun nouveau recul ». Elles demandent le statu quo du calcul des pensions des agents du public, basé sur les six derniers mois de traitement, et rejettent tout nouvel allongement de la durée de cotisation ou report de l'âge légal de départ.