Bruno Le Maire: « Il faut rebâtir l'UMP brique par brique »

Par

En pleine guerre de succession Fillon-Copé, l'ancien ministre réclame un « renouvellement » en profondeur des « idées » et de l'« organisation » de la droite. Il livre en exclusivité à Mediapart les propositions qu'il présentera en septembre. Il n'exclut pas d'être candidat à la présidence de l'UMP, affirmant que sa démarche rencontre un « accueil très favorable ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est l'un des “Mousquetaires”, ces ambitieux quadras réunis à plusieurs reprises autour de Jean-François Copé – et qui se retrouveront à nouveau le 25 juillet pour un dîner. Pour autant, Bruno Le Maire ne ralliera pas forcément l'actuel patron de l'UMP lors du congrès des 18 et 25 novembre. Dans la course à la présidence de l'UMP, l'ancien ministre de l'agriculture et député de l'Eure n'entend pas être un figurant. Ni un simple contributeur. En pleine guerre des chefs, alors que certains n'excluent pas une intervention de Nicolas Sarkozy pour répartir les rôles (à Fillon la présidence, à Copé le secrétariat général), Bruno Le Maire avance ses idées. Lentement, mais avec détermination.