L'État contraint par le Conseil d'État à une hausse rétroactive des prix du gaz

Par

Le Conseil d'État a annoncé mardi l'annulation de l'arrêté du 29 septembre 2011 gelant les tarifs réglementés de vente de gaz naturel de GDF Suez. Il demande également au gouvernement de réviser les tarifs sur le gaz appliqués entre le 1er octobre 2011 et le 1er janvier 2012. Cette décision devrait conduire à une hausse rétroactive des factures des ménages.  

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Conseil d'État a annoncé mardi l'annulation de l'arrêté du 29 septembre 2011 gelant les tarifs réglementés de vente de gaz naturel de GDF Suez. Il demande également au gouvernement de réviser les tarifs sur le gaz appliqués entre le 1er octobre 2011 et le 1er janvier 2012. Cette décision devrait conduire à une hausse rétroactive des factures des ménages.