Les réfugiés, candidats zélés de la formation

Par
"Je n’ai jamais vu ça depuis que j’encadre des stagiaires". Jeanne Ouadane, gestionnaire de l’accompagnement des réfugiés qui bénéficient d'une formation à l'emploi dans le cadre du programme Hope, n'en revient pas de la motivation de ces hommes et femmes qui ont souvent vécu l'enfer pour arriver en France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SAINT-AVOLD, Moselle (Reuters) - "Je n’ai jamais vu ça depuis que j’encadre des stagiaires". Jeanne Ouadane, gestionnaire de l’accompagnement des réfugiés qui bénéficient d'une formation à l'emploi dans le cadre du programme Hope, n'en revient pas de la motivation de ces hommes et femmes qui ont souvent vécu l'enfer pour arriver en France.