Collomb propose un mandat partagé à son rival Kimelfeld pour Lyon

Par
Le maire sortant de Lyon Gérard Collomb, engagé dans une lutte fratricide avec le président de la métropole David Kimelfeld en vue des municipales de 2020, a proposé mercredi une solution de compromis à son rival sous la forme d'un mandat partagé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le maire sortant de Lyon Gérard Collomb, engagé dans une lutte fratricide avec le président de la métropole David Kimelfeld en vue des municipales de 2020, a proposé mercredi une solution de compromis à son rival sous la forme d'un mandat partagé.