La France embarrassée par la "perte" de missiles américains en Libye

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La France a reconnu mercredi que des missiles américains Javelin saisis par les forces gouvernementales libyennes dans un camp de combattants pro-Haftar au sud-ouest de Tripoli appartenaient à ses forces armées, tout en soulignant que ces munitions étaient "hors d'usage" et qu'elles n'avaient fait l'objet d'aucune vente ou cession en violation de l'embargo de l'Onu sur les armes.