Inondations meurtrières de 2015: des zones d’ombre dans le dossier judiciaire

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cinq ans après les inondations qui ont causé la mort de huit personnes à Mandelieu, dans la nuit du 3 au 4 octobre 2015, les familles des victimes redoutent un classement sans suite de l’enquête judiciaire ouverte par le parquet de Grasse. Cette nuit-là, un orage d’une rare violence avait éclaté sur le littoral des Alpes-Maritimes, provoquant le débordement soudain de plusieurs cours d’eau côtiers, des dégâts matériels considérables et la mort par noyade de vingt personnes dans l’ouest du département.