La reconstruction de Mossoul érigée en symbole par l'Unesco

Par
L'Unesco entend faire de la reconstruction de Mossoul, la deuxième ville d'Irak, une démonstration de la force du multilatéralisme, à l'heure où son principe est "parfois remis en cause", a déclaré lundi sa directrice générale, Audrey Azoulay.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'Unesco entend faire de la reconstruction de Mossoul, la deuxième ville d'Irak, une démonstration de la force du multilatéralisme, à l'heure où son principe est "parfois remis en cause", a déclaré lundi sa directrice générale, Audrey Azoulay.