Poursuivre dans les médias une bataille juridique perdue, est-ce que ça marche? Pour la fondation franco-japonaise Sasakawa, la réponse est oui, au prix de jeux dangereux avec la vérité historique.