La CPME craint une hausse des cotisations patronales de 80%

Par
Le gouvernement pourrait moduler les cotisations patronales d'assurance chômage de plus ou moins 80% pour forcer les entreprises à limiter l'usage des contrats courts, a déclaré mercredi la CPME, vent debout contre ce bonus-malus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le gouvernement pourrait moduler les cotisations patronales d'assurance chômage de plus ou moins 80% pour forcer les entreprises à limiter l'usage des contrats courts, a déclaré mercredi la CPME, vent debout contre ce bonus-malus.