La France a déjà perdu son triple A

Après l’Italie, la France est dans la ligne de mire. Les taux obligataires s’envolent.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Chaque jour, une nouvelle victime est désignée sur les marchés financiers. Après l'Italie toujours en pleine tourmente, la France est à son tour dans la ligne de mire. Les taux français commencent à monter dangereusement. Jeudi, les rendements sur les obligations à 10 ans ont atteint 3,47%.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal