La reconnaissance de l'Etat palestinien revient par le Parlement

Par

Après l'annonce de la Suède et le vote du Parlement britannique pour reconnaître l'État de la Palestine, des parlementaires veulent soumettre une résolution à l'Assemblée et au Sénat. Les députés socialistes se prononcent mercredi 12 novembre sur un texte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plusieurs parlementaires de gauche (PS, Front de Gauche, EELV) veulent remettre à l'ordre du jour la reconnaissance de l'État palestinien, sur la base des frontières de 1967, avec pour capitale Jérusalem-Est. À l'Assemblée, l'initiative a été relancée depuis peu par l'ancien ministre de l'éducation Benoît Hamon, aux côtés de Gwenegan Bui et de François Loncle, députés (PS) membres de la commission des affaires étrangères. Réunis mercredi 5 novembre, les membres socialistes de cette commission ont, selon nos informations, voté cette proposition de résolution à une vingtaine de voix pour et seulement deux voix contre.