Eglise et mal-logés: quand la droite fait barrage à Paris

Par

Dans le XVIe arrondissement parisien, plus de 10 000 m2 de bâtiments appartenant aux Petites sœurs des pauvres restent fermés depuis des années… L'Église et la Mairie de Paris étaient proches d'un accord en vue de la construction de HLM. La droite locale s'y est opposée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce devait être l’un des plus grands chantiers de la capitale. En 2006, alors que l’immense site de plus d’un hectare appartenant aux Petites sœurs des pauvres était à l’abandon depuis une dizaine d’années déjà, la congrégation religieuse bretonne de Saint-Pern, en Ille-et-Vilaine, décide de mettre en vente, faute de moyens financiers et humains pour le garder en service, son hospice qui s’étend de la rue de Varize au boulevard Murat, dans le XVIe arrondissement. En tout, ce sont 10 214 m2 dont un immense bâtiment de quatre étages, une grande chapelle et un parc à la mesure des lieux, à deux pas du Parc des Princes, qui restent vides depuis près de quinze ans maintenant.