Eglise et mal-logés: quand la droite fait barrage à Paris

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 11/12/2012 10:02
  • Par

La raison de l'abandon du projet cogedim n'est-il pas plutôt un échec de la commercialisation? Qui achète un logement 10 000 €/m² dans un immeuble accueillant également des logements sociaux? N'oubliant pas que ce quartier regorge déjà de logements de la ville de Paris (les immeubles le long du parc des prince et autour de la porte de saint cloud).

Pas de chance, dans mon escalier la moitié des appartemens sont occupés pas des gens qui n'habitent pas ici, propiétaires loueurs et soumis à l'ISF... Et pourtant pas de gauche... le mystère s'épaissit !

Bla bla bla bla ...on fait un paris, des locaux de l'église catholique seront occupés par des énervés genre Femen qui en profiterons pour se livrer à divers actes de dégradation mais les centaines de milliers de m2 carrés des grosses propriétaires corporatifs privés seront épargnés. Allez on se retrouve dans 3 mois.

 

Merci pour ce grand moment d'humour... j'ai bien rigolé après cette dure journée de travail (qui n'est malheureusement pas terminée) !

Entièrement d'accord, ça rejoint ce que je disais sur l'article des législatives partielles, dans lequel certaines personnes se réjouissaient des mauvais scores du PS, on aurait effectivement pu s'en réjouir si EELV ou le FdG avaient compenser cet affaiblissement, mais malheureusement c'est l'ump qui en a profité. Le peuple de gauche doit rester ferme sur ses valeurs et ne surtout rien céder face à l'idéologie des droites.

Encore un qui n'a pas lu l'entretien de Cécile Duflot, et qui croit être informé parce que tous les médias, heureux d'une nouvelle polémique (largement créée par eux) et pris de leur panurgisme ordinaire, ont fait monter la sauce sans jamais signaler que dans ce même entretien, Cécile Duflot parle précisément des contacts pris avec les grandes entreprises (notamment la SNCF), tout comme des bureaux administratifs et d'autres bâtiments.

Encore un qui croit que Cécile Duflot tape sur l'Église, alors que la lecture de l'entretien lui permettrait de voir que ce n'est absolument pas le cas, sauf à être de mauvaise foi, un comble en cette circonstance.

Mauvais esprit va ....un cumul des genres inédits ?

Pas vraiment, souviens-toi l'été avant-dernier...

http://www.dailymotion.com/video/xeijrp_eric-raoult-israel-c-est-plus-impor_news#.UMcbM3fTeUk

@Othmane Madiou
Rafraichissez moi la mémoire:
E.Raoult: c'est bien l'homme politique accusé de violences conjugales?
Il peut partir en Israel,s'il le souhaite, nous ne le retiendrons pas.

on devrait commencer par interdirel les expulsions et faire payer les loyers impayés jusqu'à ce que les familles retrouvent des revenus .Personne ne doit vivre sans logement une cellule d'alerte doit siéger dans toutes les communes.

  • Nouveau
  • 11/12/2012 11:45
  • Par

Et Dieu dans tout ça Bolloré ? Quoi ! Qu'est-ce que t'as dit ? -" Il est comme Coasgen et Ponce-Pilate face à Jésus- " - Il s'en lave les mains et s'en bat les c....-" Alors -là faut pas exagérer : les petites soeurs des pauvres ne font pas la charité même dans le 16ème.....

Je pense que l'emplacement chic est lié à l'ancienneté de la structure. Moi j'ai bien plus de mal à digérer la négociation des "Petites soeurs des pauvres" avec Bolloré.

La troisième photo est très semblable à celle du Canard enchaîné qui a sorti l'affaire il y a 15 jours (une semaine avant que Duflot n'en profite) et à qui personne dans la presse ne fait référence...

Oui, ami intervenant précédent il y a de la pauvreté dans le 16é ne serait ce que parce qu' une domesticité nombreuse vit dans d'anciennes chambres de service vendues et louées à prix d'or jusqu'à 12.000 euros le m2...

Il est  commode pour le PS de ranger des arrondissements dans le ghetto des riches. C'est de la démagogie à bon compte que Delqanoe adore.

Mais la sociologie, dans sa diversité lui donne tort....

Les opération de vente à la découpe y vont bon train et on attend toujours la traduction en projet de loi de la proposition EELV, la réglementant, qui dort au Sénat depuis 6 mois.

Est ce un hasard si les Petites soeurs des Pauvres sont installés depuis si longtemps dans ces quartiers?

Evidemment non. Bien cordialement.

Le 16ème arrondissement pauvre ! qu'est ce qu'il ne faut pas lire.

Vous vous contredisez vous même en indiquant que le prix de m2 est de 12000 euros. Ca c'est pas un prix pour pauvres.

De plus, si vous parlez de domesticité nombreuses c'est bien qu'il y a de nombreuses familles qui les emploient ! et ce n'est pas les pauvres qui ont des domestiques que je sache !

C'est vrai, la distance géographique en fonction du de niveau de vie est vérifiable dans tous les secteurs de l'organisation de nos sociétés y compris dans la mondialisation où la recherche des bas coûts conduit à la délocalisation... L'exemple des entreprises multinationales est révélateur mais aussi les discours officiels qui privilégient la "classe moyenne" dans les pays occidentaux, la production et les ouvriers "low cost" associés se trouvent désormais très majoritairement dans les pays "émergents" ou en "voie de développement" très éloignés des lieux de pouvoir.

Parfaitement! Ils ne veulent pas des pauvres, ils sont pour le maintien d'une ségrégation.

J'ai reçu ça ce matin, une pub comme une autre :

(J'avais vaguement cru comprendre que les socio démocrates entendaient s'attaquer vigoureusement aux niches fiscales...) Mais voici :

 

<<<Loi Duflot 2013Rigolant
Transformez vos impôts en patrimoine : Guide gratuit
  NOUVEAU !
Le Guide Loi Duflot
Tout savoir sur la Loi Duflot 2013 !  >>> 

Balaie devant ta porte et, ensuite, tu pourras attaquer l'Eglise, et même  n'importe que autre lobby, cocotte !

S'il y en a que cela intéresse, c'est ici :

http://nouveau-dispositif-loi-duflot.com/index.php?tpl=novembre2012-2A&o_p=210&trk=210

On aimerait que les articles soient écrits avec un peu plus de mesure, ne serait-ce que pour le bien de la cause qu'ils défendent (puisqu'il ne s'agit qu'en partie d'information). Parler d'un "immense terrain" qui fait à peine un hectare, "avec immense bâtiment, chapelle et parc à l'échelle", le tout donc sur 10 000 m2, fait rire.? Le parc ne doit pas être bien grand. Je crois aussi que l'auteur confond prix du m2 construit et prix du m2 de terrain Mais l'objectif est ici de dire que l'église possède encore d'immenses propriétés qu'en vautour pervers elle conserve alors qu'elle pourrait le donner. Un commentateur, qui ne connait pas l'état des finances de l'église de France, lui demande d'ailleurs de faire preuve de charité. On est vraiment dans les discussions de fin de banquet radsoc d'avant-guerre, la première.

Cher Munstead,

Vous lisez cet article avec une subjectivité navrante... D'autant plus navrante que vous accusez alors les auteurs de l'article d'insinuations que je vous mets en demeure de relever dans le corps du texte. A aucun moment il n'est fait mention de demander à l'église de donner ce terrain, il est même noté que la transaction était plutôt saine, basée sur un prix légèrement inférieur au prix du marché de 2006.

Il n'est fait mention que de l'abandon du même projet en 2010, face aux recours organisés par les associations de riverains sous la houlette de cher Claude Goasguen...

Je vous renvoie à votre banquet... Dormez tranquille et achetez vous un peu de courage en parlant sous votre vrai nom (tout comme moi), les pseudos sont un moyen facile de pondre des brûlots en forme de lettre anonyme... Une spécialité bien française... N'est ce pas... Munstead!

  • Nouveau
  • 11/12/2012 18:22
  • Par

Il semble que Mme Duflot n'avait pas tort!!!

Bien sûr qu'elle n'a pas tort. Elle a juste été maladroite en citant l'église. Car ces petits malins ont des tentacules et les bâtisses vides n'appartiennent pas forcément, nomément, à la dite église. Donc, ils peuvent se permettre de faire les kakous en disant qu'ils ne sont pas concernés. Il y a eu , la semaine précédant les déclarations de Madame Duflot, un très bon article dans le Canard, détaillant de très près tous les biens appartenant , on va dire , au clergé, couvrant plusieurs hectares et largement innocupés , rien qu'à Paris. Madame Duflot a raison.

J'aimerais réentendre Marchais s'exclamer " c'est un scandale..."

  • Nouveau
  • 11/12/2012 19:55
  • Par

Les Petites Soeurs de qui?....

Facile, facile, facile.

L'église a des biens.... Certes. La SNCF aussi (ah les affreux capitalistes!), Il ne me semble pas choquant que l'église aie des bâtiments, des terrains etc... Au nom de quoi devraient ils les céder? Pour permettre à des promoteurs de faire des affaires encore plus juteuses???

On ne leur demande pas de les céder mais de donner asile à des gens moins bien lotis qu'eux. Cela s'appelle la solidarité et ce n'est pas un gros mot.

Encore une fois.... Facile !

C'est la république du ya ka. On n'héberge pas comme ça, d'un claquement de doigt, il faut du personnel pour encadrer, remettre les locaux aux normes, entretenir, nettoyer, etc...

Vous avez entendu pafrler du secours catholique, ou je suis un imbécile?

Marre d'entendre toujours taper sur les mêmes....

Et pourtant je n'ai rien d'un catho... Mais enfin, pour une fois que l'église n'avait rien à se reprocher dans ce dossier... C'est juste histoire de faire bien, tiens "tapons un peu sur les curetons"... Quitte à dire n'importe quoi.

@ remy chevallier

L'église a des biens.

le problème est : d'où viennent ces biens ? Jusqu'au 19ème siècle, il n'y avait pas d'état social. L'église a accumulé des biens depuis 2000 ans en profitant du travail forcé des sujets, puis de la contribution de la dime obligatoire, puis des dons et legs des fidèles, à une époque où elle représentait à sa façon l'état social et prélevait l'impot.

Depuis, cet état social est devenu un état républicain et démocratique. Il serait normal que les biens ponctionnés sur le travail de centaines de générations de nos ancetre soient remis entre les mains de l'état actuel, seul représentant effectif de la collectivité nationale, plutot que séquestrés par des prélats qui n'ont plus la meme légitimité.


Aucun appartement social ne doit être vendu !!!

Un logement social, c'est la Société qui loge les plus démunis pendant qu'ils en ont besoin.

Pour refuser un dossier, un maximum de revenus doit être le critère absolu, alors que les Offices de HLM s'assurent qu'il y a bien un minimum de ressources. C'est ce renversement qu'il faut effectuer bien vite !

Dans le 16e, un appartement en accession à la propriété, en HLM,  il y aura des dossiers à remplir, à trier, des embauches au service " des pistons", et de beaux bénéfices à la revente dans quelques années!

Quand je vois ce que la Mairie de Paris bétonne dans le 15e, je crains que l'espace du 16e ne soit pas profondément social...

Tiens !On tape aussi un petit coup sur la mairie de Paris aussi au passage! Z'avez raison... ça mange pas de pain, hein. Savez-vous que la mairie de Paris est celle de toutes les capitales mondiales qui exerce le moins son droit de préemption... C'est bien ce qu'on peut lui reprocher d'ailleurs... Alors, se plaindre du "bétonnage du XV". Laissez-moi rire!

z'avez peur d'avoir de nouveaux voisins trop bronzés? C'est ça plutôt hein.

  • Nouveau
  • 12/12/2012 01:10
  • Par
Ha les malheureux du 16! http://healeyleblog.blogspot.fr/2012/12/duflot-et-les-cathos.html?m=1
  • Nouveau
  • 12/12/2012 15:51
  • Par

C'est quand même assez évident ce qu'il faut faire: conserver ce qui est conservable, architecturalement, pour ne pas dénaturer l'endroit. Eviter, donc, d'énormes barres d'imeubles, rhéabiiter tout ce qui est pas trop moche, et ensuite prévoir une gestion sociale de l'ensemble permettant à des gens ayant peu de moyens de s'y loger. J'ai du mal à comprendre que ça ne puisse pas converger car ça devrait correspondre exactement à la demande du vendeur... 

Conserver, réhabiliter et peut-être proposer une extension si cela se révèle nécessaire. Un peu d'architecture contemporaine - sans qu'elle ne soit spectaculaire ni en carton pâte, prenant en compte les alignements, la hauteur des toits blablabla - pour loger les pauvres dans ce vieux quartier poussiéreux serait le summum du chic !

Médiapart, de grandes gueules, qui pompe l'argent sur une CB sans autorisation du titulaire. Elle est où leur morale.

  • Nouveau
  • 14/12/2012 15:54
  • Par

Cachez ce pauvre que je ne saurais voir !

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous