"Gilets jaunes": Le Kremlin dément toute ingérence

Par
Les accusations d'après lesquelles la Russie a attisé les manifestations des "Gilets jaunes" en France relèvent de la calomnie, a déclaré lundi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MOSCOU (Reuters) - Les accusations d'après lesquelles la Russie a attisé les manifestations des "Gilets jaunes" en France relèvent de la calomnie, a déclaré lundi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.