Les «arrestations préventives» ou la fin du droit de manifester

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un bilan judiciaire sans précédent pour un mouvement social. Sur la seule journée du samedi 8 décembre, les forces de l’ordre ont interpellé 1 723 personnes participant au mouvement des « gilets jaunes », dont 1 082 rien que sur Paris.