«Séparatisme»: une victoire paradoxale pour le RN

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au RN, le moment est paradoxal. La séquence politique actuelle qui a vu s’enchaîner les débats sur la loi de sécurité globale et aujourd’hui sur le projet de loi contre le séparatisme, rebaptisé projet de loi « confortant les principes républicains », a tout a priori pour ravir le parti de Marine Le Pen. Tous ses thèmes de prédilection ont été mis à l’agenda politique et médiatique : sécurité, islam, terrorisme… Et pourtant le RN peine à se faire entendre.