L'UMP dénonce une "campagne de caniveau" dans le IVème arrondissement de Paris

Par
L'ambiance est délétère dans le IVème arrondissement de Paris, à quelques semaines du premier tour des élections municipales. Le candidat de l’UMP, Vincent Roger, accuse le PS de vouloir exploiter une enquête judiciaire qui met en cause son directeur de campagne. Explications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vincent Roger ne décolère pas. La tête de liste de l'UMP dans le IVèmearrondissement de la capitale –avec pour n°2 la ministre de la culture et de la communication, Christine Albanel,- accuse son adversaire, la socialisteDominique Bertinotti, maire (PS) sortante, de mener « une campagne de caniveau ». « Le combat politique a ses limites. Là, je crois que les socialistes les ont dépassées », affirme Vincent Roger à MediaPart. Au cœur de la polémique, les déboires judiciaires de l’éphémère directeur de campagne du candidat UMP, Patrice Vuillard.