«Papa porte une robe»: un autre grand combat de la droite...

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À chaque jour sa polémique autour du genre, savamment orchestrée par une extrême droite et une droite très mobilisées. Il y a eu l'affaire des SMS indiquant (faussement) que les enfants allaient devoir suivre des cours d'éducation sexuelle, puis le refus de groupes réactionnaires de voir le film Tomboy projeté dans certaines classes. Dimanche, le patron de l'UMP Jean-François Copé a même jugé bon de s'en prendre à un livre fort inoffensif, intitulé Tous à poil, publié en 2011, en affirmant (ce qui est faux) qu'il « fait partie de la liste des livres recommandés aux enseignants pour faire la classe aux enfants de primaire ». En réalité, il fait partie d'une liste d'une centaine d'ouvrages conseillés aux médiathèques qui veulent acquérir des livres luttant « contre les stéréotypes fille garçon » :