Marine Le Pen minimise les "provocations" de son père

Par
Marine Le Pen s'est efforcée dimanche de minimiser les menaces de son père Jean-Marie de s'inviter au prochain congrès du Front national, jugeant qu'elles étaient de simples "provocations" destinées à exister médiatiquement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen s'est efforcée dimanche de minimiser les menaces de son père Jean-Marie de s'inviter au prochain congrès du Front national, jugeant qu'elles étaient de simples "provocations" destinées à exister médiatiquement.