Affaire Kadhafi : ce que disent les écoutes de Brice Hortefeux

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un enregistrement qui prouve une ingérence dans le cours de la justice au profit d’un homme, Nicolas Sarkozy, et au mépris de toutes les règles de procédures. Les 6 et 14 novembre derniers, le patron de la police judiciaire parisienne, Christian Flaesch, nommé au début du quinquennat Sarkozy à ce poste stratégique, a informé Brice Hortefeux, son ancien ministre de tutelle, du contenu de la procédure des juges dans l’affaire du document libyen publié par Mediapart en 2012.