Cinq ans après 2013, la France prête à agir face à Damas

Par
Cinq ans après l'"occasion manquée" de l'été 2013, la France se prépare à répondre aux côtés des Etats-Unis à l'attaque chimique présumée de Douma imputée au régime syrien de Bachar al Assad au nom de la "ligne rouge" édictée par Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Cinq ans après l'"occasion manquée" de l'été 2013, la France se prépare à répondre aux côtés des Etats-Unis à l'attaque chimique présumée de Douma imputée au régime syrien de Bachar al Assad au nom de la "ligne rouge" édictée par Emmanuel Macron.