Cinq ans après 2013, la France prête à agir face à Damas

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Cinq ans après l'"occasion manquée" de l'été 2013, la France se prépare à répondre aux côtés des Etats-Unis à l'attaque chimique présumée de Douma imputée au régime syrien de Bachar al Assad au nom de la "ligne rouge" édictée par Emmanuel Macron.