105 députés UMP défendent Henri Guaino

Dans une lettre ouverte au procureur de Paris, 105 députés UMP soutiennent leur collègue Henri Guaino, qui s'en était pris très vivement au juge Gentil après la mise en examen de Nicolas Sarkozy dans l'affaire Bettencourt et fait l'objet d'une plainte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le député des Yvelines Henri Guaino (UMP), poursuivi par l'Union syndicale des magistrats (USM) et par le juge d'instruction Jean-Michel Gentil, après ses propos contre le magistrat bordelais qui a mis en examen Nicolas Sarkozy dans le cadre de l'affaire Bettencourt, a reçu le soutien d'une centaine de parlementaires UMP, indique Le Figaro samedi 11 mai.