Législatives : pourquoi Taha Bouhafs n’est plus candidat

Selon nos informations, le jeune journaliste et militant, victime pendant des semaines d’attaques racistes, est visé par un signalement envoyé à la cellule de suivi contre les violences sexistes et sexuelles de La France insoumise. L’Union populaire lui a demandé de se retirer.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Pour beaucoup, c’est un échec. Taha Bouhafs, militant antiraciste et journaliste, a annoncé, dans la nuit du 9 au 10 mai, qu’il renonçait à présenter sa candidature pour la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) dans la 14e circonscription du Rhône, qui recouvre Vénissieux. Le 11 mai, la Nupes a investi officiellement l’adjoint à la mairie de cette ville et conseiller métropolitain Idir Boumertit pour le remplacer. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal