L'Intérieur veut faire le ménage dans les officines privées de renseignement

Par
Les scandales à répétition, de l'espionnage d'Olivier Besancenot à la mise en cause de la DST ou à la vente d'informations par un responsable de la police financière, ont dévoilé l'opacité totale dans laquelle fonctionne les nombreuses agences privées de renseignement. Le ministère de l'intérieur présentera un projet de loi à l'automne visant à réglementer leurs activités: enquête préalable, agrément de la préfecture... L'enjeu est de taille, économique et politique. Mediapart décortique ces mesures.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Officiellement, la guerre contre les officines privées de renseignement est annoncée. La date du début des hostilités est même fixée, ce sera à l'automne 2008. L’arme du ministère de l’intérieur ? La loi d'orientation et de programmation de la sécurité intérieure (Lopsi 2) que doit défendre Michèle Alliot-Marie devant l’Assemblée.