Alain Christnacht refuse de devenir le 4e dircab de Christiane Taubira en trois ans

Par

La ministre de la justice cherche toujours son quatrième directeur de cabinet en trois ans. Donnée comme certaine, la nomination d'Alain Christnacht à ce poste exposé n'aura pas lieu.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Donnée comme acquise le 21 mai dernier par L’Opinion, la nomination du haut fonctionnaire Alain Christnacht en tant que nouveau directeur de cabinet de la ministre de la justice Christiane Taubira n’aura pas lieu. Selon des informations obtenues par Mediapart, l’actuel président de la 9e sous-section du contentieux du Conseil d’Etat a refusé le poste – assez exposé – qui lui était proposé. Agé de 68 ans, Alain Christnacht est un haut fonctionnaire très expérimenté, qui a notamment joué un rôle important dans les accords de Nouméa.

La ministre de la justice Christiane Taubira n’a plus de directeur de cabinet depuis le départ, le 16 avril, de l’avocat Gilles Le Chatelier. Celui-ci ne sera resté qu’un an à son poste Place Vendôme, comme ses deux prédécesseurs, Christian Vigouroux et Christine Maugüé. Christiane Taubira, dont l'action et les résultats Place Vendôme sont contrastés, cherche toujours son quatrième directeur de cabinet en trois ans.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale