Pourquoi l’hôpital manque de moyens

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après trois mois de mobilisation des services d’urgence dans les hôpitaux, le gouvernement n’en démord pas : le problème ne vient pas d’un manque de moyens. Face à la réalité quotidienne que vivent les personnels, la ministre de la santé Agnès Buzyn répond par la promesse d’une meilleure organisation. Lundi 10 juin au soir, sur BFM TV, elle a demandé aux urgentistes de « ne pas désespérer » parce que « tout est mis en œuvre pour améliorer notre système ». Autrement dit, elle apporte comme réponse à la crise… sa propre loi, « Ma Santé 2022 ».