La prime de 3.500 euros aux sénateurs n’a rien d’exceptionnel: elle était versée depuis des années!

Par et
Les sénateurs ont annulé mardi leur «prime exceptionnelle» de 3.531 euros, touchée en juin. Mais en réalité, elle leur a été versée quasiment chaque année. Avant l'affaire Pastor, personne ne s'en était offusqué.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les questeurs du Sénat ont annoncé mardi 12 juillet l'annulation de la prime «exceptionnelle» d'environ 3.500 euros, versée aux sénateurs fin juin. Après l'avoir défendue, Gérard Larcher l'a finalement jugée «inopportune», notamment après que trois sénateurs, Jean Arthuis (Union centriste), Nicole Bricq (PS) et François Zocchetto (Union centriste) ont déclaré y renoncer, rejoints par beaucoup d'autres. Les questeurs les ont entendus. D'après nos informations, et contrairement à la façon dont elle a été qualifiée, cette prime n'a cependant rien d'exceptionnel.