La folle histoire des milliards réclamés par Pierre Estoup

Par

Le ministre de l'économie Thierry Breton, le secrétaire général de l'Élysée Claude Guéant, ainsi que Bernard Tapie, ont été sollicités par l'arbitre Pierre Estoup, de 2005 à 2010, quand il réclamait une créance bidon de 9 milliards d'euros à la France. Une affaire sidérante.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un cheikh des Émirats, Claude Guéant, Thierry Breton, Bernard Tapie, Pierre Estoup… On trouve ces personnalités dans l’incroyable affaire Bucciali, qui vient de surgir au détour de l’enquête pour « escroquerie en bande organisée » menée sur l’arbitrage frauduleux rendu en faveur de Tapie.