Les deux cagnottes de David Douillet

Par

Des documents inédits consultés par Mediapart montrent comment le pouvoir sarkozyste a organisé, au printemps 2012, à la fin du quinquennat, la distribution de subventions, depuis le ministère des sports dirigé par l'ancien judoka, à des associations sportives situées dans des circonscriptions tenues par des dirigeants de l'UMP. Une distribution parfois directement supervisée par l'Élysée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Grâce à Hervé Lebreton, ce citoyen du Lot-et-Garonne qui vient d'obtenir le détail des 153 millions d'euros attribués en 2011 aux collectivités locales au titre de la fameuse « réserve parlementaire », toutes les aberrations de ce système opaque et discrétionnaire viennent d'apparaître au grand jour : dirigeants de la majorité outrageusement avantagés et qui arrosent leurs propres circonscriptions ; distribution clientéliste de subventions avant les élections ; inégalités flagrantes entre les parlementaires (et donc entre les territoires qu'ils représentent), etc.