Loi travail, saison 2: dans l'hémicycle, l’opposition est à gauche

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Les députés auront disposé d’à peine plus de 24 heures pour prendre connaissance du texte de commission et exercer leur droit d’amendement », tonne le député du PCF Jean-Paul Lecoq. Pour ouvrir la séance parlementaire du 10 juillet consacrée à la discussion du projet de loi « d’habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social » (« loi travail, saison 2 »), l’élu commence par brûler la politesse à Muriel Pénicaud, ministre du travail, au moyen d’un rappel au règlement sur les conditions du travail des parlementaires.