Information judiciaire sur la mort de Naomi Musenga à cause du Samu

Par
La procureure de la République de Strasbourg a annoncé mercredi l’ouverture prochaine d’une information judiciaire dans l’affaire Naomi Musenga, cette jeune femme de 22 ans morte après avoir été tardivement prise en charge par le Samu, où une opératrice s’était d’abord moquée de ses plaintes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

STRASBOURG (Reuters) - La procureure de la République de Strasbourg a annoncé mercredi l’ouverture prochaine d’une information judiciaire dans l’affaire Naomi Musenga, cette jeune femme de 22 ans morte après avoir été tardivement prise en charge par le Samu, où une opératrice s’était d’abord moquée de ses plaintes.