Après les municipales, les gauches regardent (déjà) vers la présidentielle

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des petits nouveaux qui remportent des villes au nez et à la barbe des barons locaux, une dynamique venue d’en bas, le collectif plus que les ambitions individuelles… Il semble déjà loin le vent de fraîcheur venu des municipales ! Aussitôt le second tour passé, les « présidentiables » de la gauche et de l’écologie ont tôt fait de reprendre du service. En ligne de mire : 2022.