A Nice, FN et UMP se marchent dessus

Par
Ce week-end, Nice a été le théâtre d'un vaudeville entre frontistes, réunis aux Journées d'été de Marine Le Pen, et ténors de la majorité, rassemblés au contre-meeting de Christian Estrosi. Enjeu: cet électorat qui a lâché le FN pour voter Sarkozy en 2007.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nice, de notre envoyée spéciale.