Benalla cède à la menace des sénateurs qui l'entendront

Par
L'ex-chargé de mission de l'Elysée Alexandre Benalla, principal protagoniste de l'affaire qui porte son nom, a finalement fait savoir mardi soir qu'il se rendrait à la convocation d'une commission sénatoriale, après avoir été menacé de sanctions s'il n'obtempérait pas.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'ex-chargé de mission de l'Elysée Alexandre Benalla, principal protagoniste de l'affaire qui porte son nom, a finalement fait savoir mardi soir qu'il se rendrait à la convocation d'une commission sénatoriale, après avoir été menacé de sanctions s'il n'obtempérait pas.