Face aux doutes de la majorité, le premier ministre ne change rien

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tours (Indre-et-Loire), de nos envoyés spéciaux.– De beaux éléments de langage, livrés clés en main, avec une répartie pour chaque critique et quelques références permettant de montrer qu’on sait être sérieux – en citant Aristophane –, tout en restant cool – en évoquant Jim Harrison et Brad Pitt. Mardi 11 septembre, à Tours, Édouard Philippe s’est adressé aux parlementaires de La République en marche (LREM), réunis pendant 24 heures en séminaire.