Les députés verts de LaRem entre doutes et espoirs

Par
Partagés sur le diagnostic et sur la tactique à adopter, les députés de la majorité à la sensibilité verte attendent d'être rassérénés après la démission de Nicolas Hulot et son remplacement par François de Rugy, un écologiste plus rompu aux codes de la vie politique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Partagés sur le diagnostic et sur la tactique à adopter, les députés de la majorité à la sensibilité verte attendent d'être rassérénés après la démission de Nicolas Hulot et son remplacement par François de Rugy, un écologiste plus rompu aux codes de la vie politique.