A Saint-Denis, les « racisé-e-s » lancent leur « marche de la dignité »

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans la salle, ils sont beaucoup à s’être dit « Nous ne marcherons plus ». Mais dans le contexte de l’« après-Charlie », et convaincus par le renouveau militant qu’ils voient émerger, ils marcheront à nouveau. Ce vendredi soir 9 octobre à la bourse du travail de Saint-Denis, plus de 200 artistes, universitaires, militants et responsables de collectifs antidiscriminations (pour majorité franciliens) se sont retrouvés pour lancer « la marche de la dignité ». Un rassemblement qu’ils espèrent le plus ample possible le 31 octobre prochain, défilant de Barbès (l’un des derniers quartiers populaires immigrés de Paris) à la place de la Bastille.