Quatre mises en examen dans le dossier ultra-droite

Par
Quatre hommes proches de la mouvance d'ultra-droite soupçonnés d'avoir projeté une action violente contre Emmanuel Macron ont été mis en examen samedi pour association de malfaiteurs criminelle terroriste, a-t-on appris de source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Quatre hommes proches de la mouvance d'ultra-droite soupçonnés d'avoir projeté une action violente contre Emmanuel Macron ont été mis en examen samedi pour association de malfaiteurs criminelle terroriste, a-t-on appris de source judiciaire.