Philippe veut des nationales et départementales à 80 km/h

Par
Edouard Philippe s'est prononcé lundi pour limiter à 80 km/h la vitesse sur les routes nationales et départementales, contre 90 km/h actuellement, en précisant qu'une décision sur cette possibilité serait prise en janvier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Edouard Philippe s'est prononcé lundi pour limiter à 80 km/h la vitesse sur les routes nationales et départementales, contre 90 km/h actuellement, en précisant qu'une décision sur cette possibilité serait prise en janvier.