Avec sa réforme des retraites, le gouvernement braque ses derniers alliés

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’exécutif pensait que le discours du premier ministre serait un point d’atterrissage. Ce sera peut-être le début d’une vraie zone de turbulences. Comme il l’avait promis la semaine dernière, Édouard Philippe a présenté, mercredi 11 décembre, le projet du gouvernement pour réformer le système de retraites. Sans surprise, la CGT et FO l’ont rejeté, appelant à de nouvelles actions locales le 12 décembre et à des manifestations massives le 17 décembre.