Droite parisienne : vingt ans de déconfiture

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Tout à fait d'accord avec vous , la doite a un plus gros nombril que la gauche, la politique devrait être une vocation et non un faire valoir,  en tout cas merci MMe Salvi un très bon article.

Moi je m'en moque je vote Dieudonné.

Car la Liberté d'expression c'est plus fort que tout.

Poir le "Libertaire" que je suis, il y a de quoi se marrer. La Droite à Paris.? Un "Tas de guignols".!!!Embarrassé

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Au vu de cette intéressante présentation il semble que les listes d'Anne Hidalgo n'ont guère de soucis à se faire...

et pourtant les sondages ne lui sont pas hyperfavorables. Attendons les municipales !

Certes, mais les instituts de sondages sont sans doute à l'image des media-aux-ordres.

Il n'est absolument pas question de nombre de voix à Paris... mais d'élections arrondissement par arrondissement. La droite peut récolter plus de voix et n'être pas élue (cela s'est déjà vu dans le passé)

Il faut gagner le plus d'arrondissement possible et avoir un maximum de conseillers de Paris... et à ce petit jeu, l'avantage est à gauche. De plus, avec les nouveaux sièges accordés aux arrondissement de l'Est parisien, la gauche a encore moins de soucis à se faire qu'en 2008.

Quoi qu'il arrive, les listes alternatives n'ont donc aucune chance... le PS peut faire une politique de droite, peut protéger Dassault et même lui donner 1 milliard, peut signer l'accord transatlantique, etc... il est toujours en "lutte" avec la droite pour le gain de la mairie, à Paris comme dans la plupart des grandes villes. Les citoyens savent ouvrir leur gueule pour dire leur écoeurement quotidien devant tel ou tel fait, tel ou telle décision, ou encore devant la montée continue du chômage et des inégalités mais quand il s'agit d'aller voter c'est l'ultra conformisme qui prévaut !

Le FDG , c'est à dire en grande majorité le PC , est avec le PS à Paris . Donc guère de raison de parler de l'invisible Simonet

Vous, vous transpirer l'intelligence, on le sent tout de suite.

Votre pauvre postulat en trois cases ne repond en rien à ma demande.

Moi , je suis parisien , et être insulté par qqun comme vous a qqch de satisfaisant.

Les dissensions de la droite ne sont qu'une expression de sa mauvaise conscience. Car de même que la bonne conscience définit la gauche, la mauvaise définit la droite, qui prouve ainsi qu'elle a une conscience, ce qui n'est pas évident tous les jours. NKM est pathétique, Hidalgo est apathique. Duel de titanes !

Pôv'type!

Et sur celui qui doit défendre les enjeux écologiques ?

Pourquoi tant de différences ?

NKM est une hallucinée, elle rate sa vocation en se mettant dans la politique.

  • Nouveau
  • 12/01/2014 12:35
  • Par

La "gauche" fait aussi tout ce qu'elle peut pour aider la droite:

voir sur dailymotion "la chute de manuel valls".

  • Nouveau
  • 12/01/2014 12:55
  • Par

Merci pour cet article riche d'interviews et d'analyses objectives.

Un pinaillage grammatical . Climax est de l'anglais , Ellen. En français , on dirait summum ou apogée.

Ou orgasme.

Qu'attend donc la direction de Médiapart pour critiquer avec la même détermination Hidalgo que NKM ? A moins qu'elle ait  décidé  de faire campagne pour Hidalgo ! En effet, il serait des plus  intéressant que Médiapart donne les vraies raisons de l'ascension fulgurante d'Hidalgo alors qu'à l'évidence elle n'a pas le niveau ! Pourquoi a-t-elle été néanmoins nommée première adjointe de Delanoë alors qu'elle a été battue deux fois de suite dans le quinzième  arrondissement lors des deux dernières municipales ?  Aurait-elle un puissant protecteur qui l'aurait propulsé au sommet de la ville de Paris et décidé de son avenir politique ? Elle a l'imagine d'une  femme de l'ombre qui a été propulsée par la volonté du prince ! En politique on ne fera jamais croire à ceux qui ne sont pas dupes car ils connaissent suffisamment le milieu politique  que la compétence expliquerait  tout pour gravir à la vitesse d'un météor les marches conduisant au sommet !! Les relations au plus haut niveau sont essentielles ! 

pas besoion dr'article, vous faites les questions et les réponses

@NICOLAS 974.

Donc pour vous,la poliique doit etre un "metier",avec son carnet d'adresses,ses combines.

Et bien nous ne sommes pas sortis de l'auberge.

Vous n'avez pas tout à fait tort...

.. je le dis et je le pense, moi qui pourtant peste souvent contre cette distinction qu'on fait encore et toujours entre la droite et la gauche parce que je pense que ce n'est pas comme ça qu'on s'en sortira...

 

 

Les barons, c’est un mythe, tranche le député et maire du XVIe Claude Goasguen. Le renouvellement de la classe politique, ça me fait rigoler... Renouveler sur l’âge, ça ne suffit pas. Il faut aussi avoir des idées.

à 70 ans ce baron raciste et sectaire se représente dans le 16ème ou les citoyens n'ont pas les mêmes droits, sont traités différemment suivant que tu sois riches ou pauvres ou étrangers et de couleur, ce vieux grosse gueule devrait dégager et de plus a toujours les mêmes schémas mentaux que lorsqu'il était président de la Corpo il y a plus de 50 ans, .... sans oublier le député debré du 16ème, des hargneux dégénérés......

parisienne depuis 35 ans, Delanoé est largement meilleur que le Roi magouilleur Chirac tant dans la gestion, dans la modernisation que dans la moralité. Paris avec Chirac est devenue une ville morte tout comme le 16ème avec Claude Goasguen. 

 

Barons corrompus et indéboulonnables, prés carrés, querelles d'égo, carence de propositions... ah, vous parliez de la droite ? Sérieusement, vous voyez une telle différence ? L'appareil du PS est rouillé jusqu'à l'âme, lui aussi se croit encore vingt ou trente ans en arrière. 

Je n'ai pas souvenir que Delanoé fut élu sur son "charisme".

A l'époque, Jacq Lang , qui briguait le poste, n'avait pas de mots assez dûrs (ou, plûtot il les avait tous) pour renvoyer dans les cordes ce looser.

Il faut reconnaitre que NKM a les talons hauts. Ceci dit, si j'etais parisien je voterai Hidalgo.

C'est mon coté Don Quichotte.

Maintenant, vu la tournure prise par le PS on pourrait envisager une fusion des listes NKM-Hidalgo.

Les utopistes (ie les réalistes) voteront PG au premier tour et grasse matinée au second.

La vie est belle.

Les parisiens de tous bords voient très bien les différences sur la politique de l'équipe Delanoè et la politique précédente en matière de transport ,de crèche , d'éthique etc.

Heu... Crocus... vous ne parlez pas sérieusement là... heu... j'espère...

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Les Marseillais peuvent toujours se raconter des histoires, mais il semble bien que les Parigots soient globalement moins cons que leurs compatriotes du bas de la France, et pour cause !, cela fait un bail déjà, que les Franciliens savent évaluer pour ce qu'elles sont, les gueules enfarinées qui promettent monts et merveilles, sur commande !Clin d'œil

 

Moins cons, j'en doute. La corruption est tolérée qu'elle soit pratiquée dans le Sud de la france ou en IDF. Les Hauts-de-Seine ça vaut bien la mafia Corse, même chose pour l'Essonne, et l'Ouest de Paris c'est pas mieux que Marseilles ou Nice niveau renouvellement et idées passéistes.

La région où l'intégrité et le renouvellement des personnes sont pris en considération, c'est la Bretagne, je pense qu'un Balkany, Pemezec, Santini, Gaudin ou un Guaino (député du 78, exécrable celui là) n'auraient jamais pu être reconduits dans leurs fonctions.

  • Nouveau
  • 12/01/2014 16:19
  • Par

Paris vos bien une clope disait NKM l'aristo, la chopine de rouge à la main , en visite chez les geux squatteurs de ponts du Paris souterrain des sans logis ! Mais , ne sait-elle pas que la " joute " se fait en " surface " et que le bel " Hidalgo "est déja dans l'arène agitant avec passion sa muletta écarlate ,  sans pétard ni chopine , face à un public farouche et qui se souvient ?

MDP finira bien par faire élire la NKM qui est très bien décrite par CROCUS à force de faire tant articles "anti gauche normale" en voulant favoriser l'extême gauche qui représente moins de 2% des électeurs. Les anarchistes n'ont aucun avenir pour le bien des citoyens.

ET CELUI QUI VEUT FAIRE POUR LA SANTE DE LA VILLE (et de ses habitants par conséquent) ET L'EVEIL DE LA CONSCIENCE DES PARISIENS SUR LES PROBLEMES "ENVIRONNEMENTAUX" ?

Comment il s'appelle déjà ?

Il reste très discret mais c'est pour lui que je voterai si j'habitais Paris.

NKM, c'est de la tchatche, de la frime et du bluff; elle a d'ailleurs un coach représentatif du système : son Seigneur Nicolas! Sourire

C'est ce système immémorial de clientélisme et d'affairisme qu'il faut mettre à bas, et définitivement!

Nous, citoyens, nous devons exiger une réelle transparence politique, avec des comptes théorétiquement consultables et vérifiables par tout un chacun et susceptibles d'être questionnés, voire poursuivis judiciairement s'il y a indices de fautes.

Ce système était déjà en place du temps des premières démocraties, par exemple avec la "dokimasie" à Athènes au Vème siècle avant J.C.

Ne pouvons-nous pas faire au moins aussi bien au XXIème siècle?

Il suffit, collectivement, de le vouloir, et pour cela repenser totalement l'exercice du pouvoir politique.

Donc, boycottez ces élections municipales où les candidats de toute façon ne valent pas trippette, et surtout, exigez une Assemblée Constituante, pour la définition de la VIème République!

Séance photo SDF !  © United Colors of NKM Séance photo SDF ! © United Colors of NKM

Les conseillers en communication de NKM préconisaient pourtant la E cigarette...

Pôv'fille!

mais belle barbe!Sourire

  • Nouveau
  • 12/01/2014 21:06
  • Par

Encore un petit effort de notre président

et c'est certain, Paris ( les autres vilels suivront) sera le premier cadeau offert à cette droite qui n'aura qu'a se  servir sur les oripeaux de cette politique calamiteuse

m^me dans mes pires cauchemars, je n'aurais pu, jamais imaginer de tels scénarios (surtout politique, économique, sans oublier l'intérieur...) un socialiste faire autant de mal ....aux socialisme et aux socialistes

c'est le socialisme qui va se retrouver sous peu, hospitalisé en réanimation, sous perf

 

Je cite :

"… la droite parisienne se cherche … préférant les querelles d’egos aux débats d’idées."

À y regarder de plus près, je ne vois pas ce qu'il y a de nouveau. La droite a-t-elle jamais prétendu débattre pour essayer de faire jaillir des idées nouvelles ?

Ou alors il faudrait la rebaptiser  "gauche révolutionnaire".

Zola aurait pu écrire un roman pour décrire cette bourgeoisie parisienne vénale qui se donne bonne conscience en élisant un maire "de gauche" ! Une manière tout à fait laïque de racheter ses péchés. On connaît l'adage : "le coeur à gauche, le portefeuille à droite".

Il faut bien admettre que Paris est passé à gauche au fur et à mesure de l'expulsion des classes populaires ou de leur embourgeoisement. Restent certains arrondissements ancrés à droite, mais parce qu'ils sont comme de petites pétromonarchies, entièrement déconnectés du réel du fait de leur niveau de richesse.

"entièrement déconnectés du réel": exactement!

il faut se méfier de l 'approche historique qui est réductrice !en effet il faut d 'abord se souvenir que lorsque CHIRAC a été elu -pour la première fois depuis plus d 'un siècle- il n ' y avait donc pas de précédent . De plus la ville (conseil de PARIS qui existait) était en place depuis la période gaulliste et quadrillait la ville de gens nommés ou cooptés !le système clientéliste poursuivi par TIBERI and co existait bien face a un ETAT (préfet de PARIS ) en réalité faible politiquement (se souvenir du nombre extravagant a l 'époque de députés et de sénateurs !) et ne pas oublier que dans les années 70 le PS était faible a PARIS car tous les arrondissements populaires étaient aux mains des communistes !il n 'était donc pas envisageable que notre capitale puisse avoir un maire communiste ! depuis les choses ont évolué et il faut reconnaitre au PS d'avoir su patienter et tisser sa toile !et sans oublier qu'il est très difficile de déloger une équipe en place sauf si elle fait de grosses erreurs ! ceci pour dire aussi qu'il est politiquement insensé que la droite "ectoplasmique" parisienne se soit aussi betement torpillée toute seule en 2001 !ca en dit long sur sa bétise ! et notez que  les memes sont toujours la!!! vive la démocratie locale !!

  • Nouveau
  • 13/01/2014 13:00
  • Par

Pourquoi ne pas dire que NKM est une mauvaise candidate qui se détournera de Paris en 2016 pour les primaires ou en 2017 si la droite est au gouvernement.

  • Nouveau
  • 13/01/2014 14:01
  • Par

NKM? NKM? NKM?

N'est-ce pas elle qui a signé (co-signé) le contrat d'Ecomouv?

Ne disait-elle pas, à ce sujet, qu'en tant que ministre elle ne pouvait rien faire?

Alors maire! que va telle faire?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

Sauf mention contraire, toutes les personnes citées dans cet article ont été jointes par téléphone entre le 6 et le 9 janvier.