Appel à un blocage des prisons après une agression

Par
Deux syndicats de gardiens de prison, l'Ufap-Unsa Justice et la CGT pénitentiaire, ont appelé vendredi à un "blocage total" des lieux de détention à partir de lundi pour exprimer leur colère après l'agression à l'arme blanche survenue à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Deux syndicats de gardiens de prison, l'Ufap-Unsa Justice et la CGT pénitentiaire, ont appelé vendredi à un "blocage total" des lieux de détention à partir de lundi pour exprimer leur colère après l'agression à l'arme blanche survenue à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais).