A l’Assemblée, le groupe LREM chahuté par les tenants d’un virage social

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Tout à fait exact.

voici le temps des frondeurs aux petit pieds

et notre 1er ministre un simple collabo

rateur

Exact ! Ils sentent le vent tourner alors que castaner est peut-être en train de réussir à terroriser en augmentant le nombre de policiers qui mutileront des jeunes filles de 19 ans plus sensées que la majorité d’entre nous qui étions à deux doigts de nous laisser convaincre que les gilets jaunes étaient si violents et vulgaires qu’il suffisait de sévir pour les calmer : au même moment ces mêmes élus votaient l’interdiction de la fessée. Tout fout le camp et c’est pourquoi les gilets jaunes ne pourront pas changer le monde en cinq minutes

L'utilisation par délégation des LBD40 pour les députés de LREM, et le bulletin de vote pour les citoyens... Deviner qui va en prendre plein la figure à la fin de la partie ?

''Attendons confirmation de leur prise de conscience.''

De qui se moquent-ils surtout !

Détourner l'attention des réels problèmes que vivent une grande partie de la population par une mesure déjà éventée par le passé c'est se foutre du monde !!!!!

Peut-on être nigaud et "en même temps" mal informé ?

n'y qu'à leur envoyer un membre du service d'ordre qui aura une entrée à l'assemblée Nationale pour jouer au tennis...  m'enfin quoi, sgrogneugneu, en rang par deux, j'veux voir qu'une tête...

et c'est qui qui dit qu'il faut une nouvelle constitution depuis longtemps ? une sixième république ?

on peut plus faire confiance aux arrivistes ! c'est décevant, non ?

Y compris Muriel "Pénigaude" !

@ Lucile Chesnais

Et d'après vous, pourquoi ai-je voté Mélenchon en 2012 et 2017 (en 2017, aux deux tours de la présidentielle) ?

 

Vous illustrez bien le parcours opportuniste de bon nombre de ces députés carpette venant de tous bords. Qui peut être assez naïf pour croire qu'ils se ralliaient à Fanfaron 1er pour porter de nouvelles valeurs démocratiques, sociales, progressistes?

Le Méprisant des Français ne les portait d'ailleurs pas lui-même

Comme Valls et cie, ils n'ont fait que suivre leur penchant pour le pouvoir.

Petite définition à usage des LREM : L'opportunisme est une conduite qui consiste à tirer le meilleur parti des circonstances, parfois en le faisant à l'encontre des principes moraux.

ils serait temps qu'ils prennent conscience qu'ils n'ont pas étés élus sur leurs capacités intellectuelles. Mais sur leur docilité.

Qui êtes vous pour porter un tel jugement ,"violents et vulgaires ", un journaliste du figaro? 

Ce que je ne comprends pas sans prendre aucune position car je ne vote plus  .Lorsque c'était hollande personne n'a jamais bougé pourtant il y a eu beaucoup de problèmes.

Les gilets jaunes disent être dans la misère car les fins de mois sont difficiles.,mais lorsqu'on a un salaire d'ouvrier on a pas un salaire de cadre.Lorsqu'on voit certaines personnes qui se plaignent alors qu'ils ont les derniers portables etc.… comment font ils ,on peut se poser la question.Il est vrai qu'il ne faut pas vouloir ce que les cadres ont.

J'ai toujours vécu avec un salaire moyen, actuellement je suis retraitée,suite à une maladie d'un enfant j'ai du prendre plusieurs années de sans soldes etc....cela se ressent sur ma retraite je vis avec 1040e,mon époux à un salaire moyen,nous vivont avec ce que l'on a .Nous avons toujours appris à économiser, actuellement certaines personnes ne veullent pas se priver dans ce cas là elles vont droit dans le mur.

Certains disent être dans la misère ,lorsque je travaillais j'ai vu des personnes dans la misère,elles couchaient dans leur maison sur un matelas en guise de draps des vêtements ,et vêtements en guise de couvertures ,pas  d'électricité ,pas d'eau.,tout va avec pas frigo etc.….la toiture était percée,elles chauffaient l'extérieur avec la cheminée, aucun voisins n'a bougé,et j'en passe.,la mairie était informée mais ne bougeait pas

J'ai fait le nécessaire pour  trouver une grande caravane afin qu'elles puissent vivre au chaud,etc....de nos jours pour y arriver il faut compter sur soit même .

Que cela soit PS , PC,droite ,Lrem  ,FN ,ces gens là sont en place certains essayent comme le LREM  de nous baisser les impots,etc…. mais ils ne peuvent pas tout nous donner;par contre la casse qu'il y a eu c'est bien nous qui allons la payer en impot ,en assurance  certainement pas eux

Donc Messieurs,Medames,les gilets jaunes il faut arrêter car aucun gouvernement avant n'a voulu donner donc le peu que nous venons d'avoir il faudrait pouvoir le garder.Dans la vie il faut être réaliste ,

 

C'est une offensive de l'industrie de la vaseline officinale. 

" LREM a inventé le concept de frondeurs qui ne frondent pas. Ils sont forts quand même ..." heu objection , c'est le ps qui avait inventé ça très bien .

N'empêche qu'un revirement d'alliance de ces "félons" avec ce qui reste du PS, Hamon, EELV et le tissu de notables provinciaux et/ou francs-maçons ébranlés par la "jacquerie" des GJ qu'ils imputent à la politique extrêmiste de Macron comporterait des avantages.

Cette coalition de bric et de brac permettrait d'isoler et de dépasser à "gauche" JLM et FI sur le plan électoral. Sans compter la possibilité de débaucher des MODEM et autres catholiques centristes.

Le risque de keynésianisation voire de collectivisation de l'économie française disparaîtrait au moins pour un moment : quel soulagement pour le MEDEF et la Commission européenne !

Alors, retour à la quatrième ou passage à la sixième ? C'est comme ça qu'on finit par garder la cinquième moyennant un ravalement de faible amplitude.

Ben quoi ! Y a pas de honte à être cocu, surtout qu'en général on n'est pas au courant...

Cette bonne femme pratique donc la politique putassière... s'en est même un cas d'école. Le ps comptait nombre de virtuoses de cette approche maintenant assez répandue de la "politique toute honte bue". Le chaos, c'est eux.

Quand tu seras riche, tu pourras faire "dame patronnesse".

Une attitude que Jean-Luc Mélenchon a su toujours éviter comme en témoigne la rectitude, comme tirée au cordeau, de son parcours politique.

Non mais ! Il faudrait voir à ne pas confondre les girouettes avec les coqs qui, au sommet des clochers de la Force tranquille, nous montrent la voie immanquable et insoumise vers l'avenir radieux.

D'accord, Lancêtre, Meta et Vue du fond des coffres-forts, cygnes, paons et cigognes ont plus d'allure mais il fallait quand même prendre en compte la ressemblance physique, gestuelle et comportementale pour définir l'animal-fétiche du plus cultivé des politiciens français.

C'est pourquoi, les gens, j'ai évité buse, autruche et urubu qui sont quand même trop ballots.

Pardon??? Le Parlement, assemblée Nationale et Sénat, est composé d'élus! Je ne sais pas d'où vous sortez qu'il est le " fruit " du Président! C'est bien la raison pour laquelle il y a eu parfois cohabitation!

raison de plus pour ne pas s'entendre avec le P.S.Hamon a eu raison de couper les ponts

@ Emmanuelle Mysona

Je vous invite à relire ce commentaire, puis à remettre celui auquel vous répondez dans la perspective du premier.

Dans le second commentaire (celui auquel vous répondez), j'ai résumé en parlant de parlement (sans la majuscule) et en recentrant sur l'Assemblée nationale dans la mesure où le Sénat n'a un pouvoir législatif qu'assez limité.

 

Comme vous, je connais le parcours de Stella Dupont, mais je serais un tantinet moins sévère que vous... Avec Mathieu Orphelin (le député de ma circo), elle ose l'ouvrir, quand même...

Ceci dit, je ne me fais aucune illusion, ça ne sert à rien ! et les nombreux textes indignes qu'ils ont votés ne plaident en effet pas en leur faveur.

Il n'y a plus de Parlement en France, juste une chambre d'enregistrement. Et ce n'est pas d'aujourd'hui, hélas...

Par ailleurs la soupe est trop bonne !

 Alors, cela revient au même en terme de suivisme entre majorité du parlement et premier ministre, au R.U. ou en France...

''Donc Messieurs,Medames,les gilets jaunes il faut arrêter car aucun gouvernement avant n'a voulu donner donc le peu que nous venons d'avoir il faudrait pouvoir le garder.Dans la vie il faut être réaliste''

N'ayez pas d'inquiétude, bientôt vous aurez une retraite qui tronquée par les futures lois et ordonnances à venir ne vous laissera que les yeux pour pleurer !!!

C'est seulement à ce moment là que vous comprendrez que le peu d'avantages qui vous aviez encore vous ont été grignotés par ''ces quelques là'' qui nous gouvernent!!

C'est à ce moment là que vous (peut être) comprendrez les raisons qu'ont les gilets jaunes de manifester !!

+++++++++++++++

Moi, ma femme et sa fille. À croire qu'il voit à travers les murs, ce bougre de Takuansoho !

Il faut dire que comme la Janine de Reiser, elle ne se fait pas ch... pour les courses, elle ne sait pas qui est le père de sa fille et elle voudrait en plus que j'lui file du pognon pour ses pétards.

Et pourquoi pas que j'me mette un gilet jaune. Je préfère garder le mien dans le pare-brise de la BMW 4x4 pour franchir les barrages et ne l'enfiler que pour aller éclater les radars avec les potes.

Et hop, 130 sur la départementale et doigt d'honneur pour ces tarlouzes de flics.

On est en France, merde !

  • Nouveau
  • 12/01/2019 14:58
  • Par

une petite pustule sur le visage de la bête immonde!

La lie, comme vous dites  n'est  pas le monopole du PS. Il y en a d'un peu partout .Surtout dans les rangs de lrm, refuge des ratés et des ambitieux de tous les partis !

On compte sur la Rédaction pour nous tenir au courant.

Et là, on peut plus accuser Benalla malgré les rendez-vous secrets dont témoigne la persistance de leurs contacts.

Bri-Bri en personne surveille telle une Junon en alerte l'heure du retour de Jupiter quand il va faire pisser Philippe.

En Picardie, on a su garder la tradition du rouleau à pâtisserie. C'est même avec ça qu'on tue les phoques (je ne parle pas de Macron mais de ceux de la baie) et les gilets jaunes quand ils s'approchent à moins de 30 mètres des barbelés qui entourent la villa-bunker du Touquet.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

bis répétita...comme les "frondeurs"ps,mais sans aucune ligitimité politique,puisque choisis,assez tard,à partir de Janvier 2017,sur CV!

Embauchés,donc,par le QG,en contrepartie d'une activité sans faille de godillots.Percevant un très bon salaire+à-côtés+5 ans de salaire après-mandat+ retraite....aux frais des cons-tribuables!

Ces états d'âme sont une comédie!

Pour aller au boulot pas encore, mais ça fait 15j que je fais mes 2 jogs/semaine en gilet_tagué ‘le revenu des fainéants c’est le dividende’. Pas certain de l’efficacité politique, mais ça fait un bien fou!

Charlusse,

Enfin, enfin, je te retrouve, que dis-je, nous te retrouvons : ta morosité automnale, cette fixation bizarre sur les automobiles allemandes qui nous avaient fait craindre le pire, ne sont plus que de mauvais souvenirs et tu as retrouvé ton humour décapant qu'Allais et Jarry auraient reconnu instantanément comme le leur.

Je t'imagines en gilet jaune dans ton quartier à Aubervilliers, entouré d'une multitude d'enfants de tous pays, fous de joie de l'arrivée d'un cirque : ça les changera des dealers, de Brecht et de la flûte inca.

Alors ne prête pas attention à la matrone qui t'interpelle "Eh le vieux, t'a pas r'marqué qu'y a encore des crottes sur l'macadam ? C'est toi qui pousses ton balais ou c'est lui qui t'traîne ? Si c'est pas malheureux d'faire travailler un vieux dans ct'état-là à son âge !".

Ne t'offusque pas trop : elle en dit bien pire sur les immigrés, même ceux qui ont des papiers.

Sinon pour le jury des Amis de Proust, ça se présente pas trop mal pour toi, le fauteuil de Gonzague Saint-Bris. Attention quand même à tes blagues homophobes. Rappelle-toi que c'est un milieu assez jaquette vu leur gourou. On en reparle à Cabourg.

Depuis la Révolution Française,ce sont les Elus du Peuple,pour le Peuple.Qui lui doivent des comptes!Au fil de l'histoire,bcp l'ont oublié!Comme pour la prochaine Constitution,revenons au fondamentaux!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Exact, rien qu'en lisant le titre de l'article, j'ai rigolé.

"ils ne verifient meme pas que les decrets d'application n'ignorent pas completement ce que l'assemblée a effectivement voté."

De toutes manières, quand, par hasard, les godillots votent une loi en défense des citoyens, le gouvernement se torche avec.

Lemaire a refusé de signer le décret d'application de la loi supprimant l'usage d'un additif cancérigène. Il faut dire que les lobyistes de Danone pululent au gouvernement. Et ce n'est pas la dernière embauchée pour, soit-disant, défendre l'environnement, qui va si opposer (elle est ex employée de Dadone)

 

  • Nouveau
  • 12/01/2019 17:37
  • Par

Les rats quittent le navire en perdition

non ils ne quittent pas le navire en perdition... ils ronchonnent... 

« Les Français qui ont voté pour Emmanuel Macron ont voté pour du participatif et du progressisme. Ils n’ont eu que de la verticalité et du libéralisme. » Et que dire de ceux qui n'ont pas voté pour lui ?...

Soit ces députés agissent de leur propre chef et ils seront promptement arraisonnés.

Soit ils agissent sur commande (ou avec cautionnement) et leur initiative ne vaut que ce que valent les intentions de leur stratège de maître, qui a déjà fait savoir ne rien vouloir infléchir du tout et dont nous savons déjà tout ce qui doit être su de nous.

Dans tous les cas, ils ne pèseront rien et l'ébranlement en cours aurait bien tort d'attendre quoi que ce soit de ces gens.

  • Nouveau
  • 12/01/2019 17:42
  • Par

Mieux vaut lire ça que d'être aveugle.

Il va falloir des actes, pas des simulacres.

même scénario qu'avec Montebourg, Valls et Hamon;

quelle bande de menteurs!

Oui : gageons que, sans les remous qui les agitent, ces pantins s'en seraient sagement tenus à la doctrine d'obéissance qui les caractérise depuis le printemps de 2017. En bonne logique, si cela est le signe d'une certaine validation des mots d'ordre GJ par la majorité, cela signifie encore qu'en accentuant leur action, les GJ auront davantage raison... Dans tous les cas, l'initiative n'appartient ni aux godillots, ni aux pseudos-frondeur, mais au mouvement en cours...

"Que Macron se tourne vers ses riches amis et leur demande de se goinfrer un peu moins avec l'argent des travailleurs. Il en a le pouvoir."

Je vous trouve bien optimiste chère Annie ! Regardez donc les sociétés d'autoroute sans vergogne qui vont se goinfrer encore plus cette année. On ne change pas les mœurs des prédateurs. On les neutralise ou on les élimine.

Tout à fait, je n'ai pas dit que c'était réaliste, je dis juste que ce serait possible s'ils le voulaient...

Donc...

Sont-ils réellement sincères ?.....

"Sont-ils réellement sincères ?....." c'est de l'humour?

Que ces députés commencent par condamner clairement l'usage disproportionner de la force contre des citoyens, après nous verrons.

"virage social", la bonne blague.

Dans cet article, je ne vois qu'un virage, c'est le virage oligarchique de Mediapart qui veut nous faire croire à ces fariboles.

S'ils sont "sincères" (ce dont on peut largement douter), que sont-ils allés faire dans cette galère macroniste dont le cap à droite était clairement affiché ? Comediante, tragediante !!!

Tu parles Charles ! Une sinécure de dépité pendant cinq ans ça ne se refuse pas !

" " "...2. ralentir considérablement la croissance des dépenses de sécurité sociale, qui représentent plus de la moitié des dépenses publiques afin de réaliser d’importantes économies à court terme..." " "

(ça m'avait échappé à l'époque...) ENCORE et TOUJOURS cette FARIBOLE (pour rester poli) des fameux 56% du fameux PIB.  

Visualiser et écouter à partir de la minute 22'30" la riposte ( vingt minutes passionnantes quasi sans interruption, ce qui est rare là-bas!) de CH.RAMAUX (économiste hétérodoxe et "atterré") à son "collègue" P.PERRI, orthodoxe libéral décomplexé qu'on ne présente plus... :

https://www.lci.fr/replay/replay-perri-scope-du-jeudi-3-janvier-2019-2109141.html

Un régal....à ébruiter au max. !!

 

Merci pour le lien, effectivement. 

(Et vive Eisenstein)

Beau rappel. Mais vous avez oublié de préciser : le régime par capitalisation des retraites, la marchandisation des services de logement, de santé et d'éducation, la cession de capitaux publics à des entreprises privées.

Sarkozy/Macron, Kabila/Tshikeshidi meme combat
Ça vaut ce que ça vaut mais voici mon regard : 1) Macron n'a de cesse de faire émerger un clivage"progressisme"/populisme depuis quelques mois . Donc tout ce qui fait monter le RN est bon à prendre quitter à utiliser ses mots 2) l'oligarchie n'a qu'une crainte : la gauche (la dure pas la molle) 3) soit ces députés sont naïfs et de bonne foi soit ils sont complices de la manœuvre en faisant parler d'eux laissant croire une cassure et par ricochet en faisant parler de ce thème droitier
  • Nouveau
  • 12/01/2019 19:22
  • Par

Heu...est-ce bien raisonnable de chercher à nous vendre le "en même temps" ?

A quel moment sort-on de la sphère journalistique pour tomber dans la sphère publicitaire ?

Vous allez encore vous prendre des remarques désobligeantes. 

  • Nouveau
  • 12/01/2019 19:33
  • Par

Ces gens , TOUS , issus de milieux aisés, TOUS affublés de professions libérales ou , encore plus fort, entrepreneurs, ne changeront jamais, ils sont accros au libéralisme et ne comprennent rien aux problèmes de ceux dont la vie est moins facile. Il faut les virer !!!!!!

  • Nouveau
  • 12/01/2019 19:41
  • Par

on nous refait le coup des frondeurs. on en reparle le jour où ils votent vraiment contre le gouvernement.

d'ailleurs c'est bien beau de parler de "RIC" et de démocratie directe; mais déjà une démocratie parlementaire représentative réelle c'est du domaine de la science-fiction en France. Imaginez dés députés qui ne soient pas aux ordres des partis/du gouvernement ou des lobbys financiers et industriels, qui auraient une vraie compréhension de ce qu'ils votent, et qui le feraient en leur âme et conscience; après y avoir vraiment réfléchi; et surtout qui prendraient le temps d'avoir une vraie discussion de fond sur les enjeux. de la science-fiction je vous dis. C'est loin d'être l'idéal en plus, et pourtant c'est bien ça qu'on apprend aux enfants à l'école en cours d'éducation civique.

  • Nouveau
  • 12/01/2019 21:14
  • Par

Je pense que l'on devrait déjà réfléchir de savoir qui font, parmi les 4000 personnes du "microcosme parisien ", cette France... Parce que l'on devra très certainement,  dans l'avenir, aller en installer un grand nombre dans des HLM avec 1300 euros par moi.

  • Nouveau
  • 12/01/2019 22:31
  • Par

"Nous avons insuffisamment expliqué ce que nous faisons. Et une 2e erreur a été faite : le fait d'avoir probablement été trop intelligent, trop subtile, trop technique dans les mesures de pouvoir d'achat. Nous avons saucissonné toutes les mesures"

 

https://twitter.com/publicsenat/status/1074563923506950144

TRES INTERPELLANT... même la guimauve "C dans l'air" s'émeut et surtout permet de visualiser ce dont nous parlons..le projectile du flashball...à 343km/h...

Cinq minutes de référence à partir de la minute 42'20" ..absolument à voir et entendre!!

https://www.youtube.com/watch?v=fko7awCQmnU

Merci à la courageuse journaliste EMMANUELLE ANIZON (l' Obs) à la minute 43'00".

((Oui, de "l'Obs"..vous avez bien lu!))

Les Français se demandent comment les députés LREM élus par le peuple peuvent voter des lois contre ceux qui les ont élus... à 100%, depuis des mois !
Même du temps des "godillots" sous De Gaulle quelques députés manifestaient leur opposition à certaines lois.
Le vote aux ordres de MACRON montre que les Français se sont trompés. MACRON les a trompés en se présentant comme seul rempart contre le FN, il les a trompés en sélectionnant des bénis-oui-oui pour les représenter à l'Assemblée.

Cette situation était prévisible les  ânes ont  votés pour des incapables ou  bien  des arrivistes  à l'ego insatisfait ayant  besoin de  reconnaissance...

  • Nouveau
  • 12/01/2019 23:45
  • Par

Des opportunistes, des lobbyistes et des transfuges de Solférino qui ont sauté dans le radeau LREM pour sauver leurs sinécures... Cette fois-ci c’est vraiment râpé s’ils se représentent devant leur électorat...

La REM est une coquille vide, la machine à voter de la République des DRH qui est en train de sombrer.

Ils sont rigolos il ne demandent pas de rendez vous au DRH en chef et tweetent, comme Trump, c'est ca la parole politique, l'intelligence "artificielle" . 

  • Nouveau
  • 12/01/2019 23:51
  • Par

Je trouve injuste d’accuser ces pauvres lrem de politique antisociale. Ils n’ont pas le choix: si l’on ne baisse pas les impôts des riches, ou des sociétés , ils partent à l’étranger, comme Gohsn et Renault. Pour une fois, Macron et lrem sont donc innocents, ils sont bien obligés de s’aligner sur le Luxembourg, les PaysBas, l’Irlande... Je rigole bien sûr, mais jaune...

Mais eux, ils paniquent et leur fond de culotte est jaune.

Si j'ai bien analysé ce qui se passe dans ce pays... Les "loi Travail" successives de ces derniers temps ont un effet neutre sur l'Emploi. Les récentes mesures de contraintes sur les chômeurs risquent de ne pas rendre plus employables qu'hier... Le bataillon de chômeurs qui n'est pas attendu aujourd'hui... Par les entreprises françaises. Avec en corollaire, les ferments d'un rejet défintif de la politique, et des politiciens ! , par des citoyens que l'on aura violenté, pour des prunes. 

Moralité, nos politiciens au pouvoir sans doute émérites (?) , essayent avec tous les moyens du bord de changer la donne, avec dans leur main.. Pas de quoi casser 2 pattes à un canard !

Cela dit, ne comptez pas sur moi pour vous indiquer une nouvelle piste.. "Ce pays ne fait rien pour moi....quand je suis agressé dans mon propre domicile (voir les détails sur mon blog !) , par des porcs grands fans du Mossad.". 

J'ai lu votre délire. Classique de la pensée magique de nombre d'îliens des Caraïbes : croyance aux forces du mal, au maraboutage comme pendant de la religion catholique qui créent de la paranoïa dont vous êtes manifestement très atteint.

Imaginez que ceux que vous nommez "les Juifs du dessus" vous qualifient de "noir du dessous". Allons, un peu de distanciation, de cartésianisme qui vous fait défaut sans que vous le perceviez.

Gaffe, je possède une poupée de chiffon avec une collection d'aiguilles.

img-2488

Euh.. Vous n'avez pas de famille ?

C'est étrange, cette fixation sur un abonné qui vous emmerde, à pied et à cheval !

En effet, je ne sais combien de fois, je vous ai informé que je n'étais pas un répondeur pour gogols ! 

La Rédaction va sûrement être obligé de prononcer une mesure d'éloignement vous concernant, en toutes rigueurs. Vu qu'elle n'a pas prévu une iconographie pour signaler les pauvres d'esprit qui attaquent toujours, à hauteur de mollets.

 

 

Ah ah ah ! Quel clown (à son corps défendant) ! tongue-out

Une nouvelle leçon de langue : c'est "qui attaquent toujours à hauteur de mollet", sans virgule que vous utilisez pompeusement pour meubler votre vacuitude. N'hésitez pas à demander.

Depuis le temps, vous auriez pu faire un effort pour vous rendre compte à quel point, vous êtes pénible aux abonnés qui tombent sans le vouloir, sur vos aneries.

Euh.. Il ne nous reste plus qu'à espérer que vous n'êtes pas Français.

Because, l'Éducation nationale française n'a pas besoin de voir entacher son blason, gratuitement. 

Ce ne serait pas agréable pour elle, de se voir jetée au pilori.. Accusée de n'avoir rien pu tirer de vous.

Déjà que Gutenberg et Jules Ferry frisent la neurasthénie...au vu de l'étalage permanent de votre tempérament de corbeau contrarié !, sur le site d'un journal de haute tenue. 

Addendum : n'hésitez pas à vous taire une bonne fois pour toutes. Manifestement, vous gagneriez à rester caché, derrière votre esprit étroit.  

Attention ! Il va vous rétorquer que Yaël est un prénom fleurant bon le Mossad.

Et si vous continuez l'échange sur ce ton, vous allez avoir à la fois le BDS et la bande à Dieudonné sur le dos sans oublier le CRAN. Et ça, c'est pas du complotisme.

Alors mollo sur la gâchette, il n'y a que des mauvais coups à prendre.

 

Il ne manquait plus que le rejeton de la famille Vivet... Qui se regroupe toujours en famille, pour ne réussir à pondre que des propos ridiculement faiblards, en toutes décontractions ! 

Les députés de LREM veulent nous faire le coup du flic gentil et du flic méchant pendant les interrogatoires. Sûrement que cela va faire du bien à leurs égos, et on a bien compris qu’ils nous prennent pour des débiles et surtout qu’ils ne veulent pas servir de cibles.

Trop tard, l’habitude est prise de demander énergiquement des comptes à ceux qui, élus par le peuple, légifèrent contre ses intérêts.   

Tenants d'un virage social, la bonne blague.

Parce que jusqu'alors ils n'avaient rien vu?

Tout leur convenait?

Manque de chance les gilets jaunes ont éveillé leur conscience?

Ne serait ce point parce que ce rapproche pour eux le moment de repasser devant leurs électeurs et que sur la pente actuelle c'est une debacle annoncée.

Et que ces "tenants" traitres à leurs partis pour beaucoup (EELV, PS) et pour quelques autres des ingénus (je suis gentil) qui ont cru un "beau gosse" immature et qui se regarde parler (oui oui).

Pour raffermir leurs doutes passons leur une bonne br..lée aux européenne ça accélerera leurs "reflexion" (entre guillemets car cela suppose un cortex).

 

Beau gosse ???

Si c'est votre genre, je peux vous trouver mieux et sans les mêmes conséquences désastreuses pour le pays.

Moi c'est plutôt Steve Reeves, mais c'est plus dur à trouver chez les politiciens chez qui l'encéphalogramme plat est en règle associé à l'atrophie musculaire généralisée.

J'ai décrit cette association peu commune devant l'Académie des Sciences de Moldavie (sous-section transnistrienne) sous le nom de sarcopénie (rien à voir avec l'organe copulateur résiduel de l'ancien président) à médiation orthocentrale (SMOC).

L'observation princeps du SMOC, publiée dans "Perspectives gérontologiques transcarpathiques", concernait un homme politique français dont nous avons travesti non la pensée mais le nom pour des raisons éthiques évidentes.

A 67 ans, Marc-Mathieu Miel-et-Fion était un homme politique respecté de tous (sauf peut-être par la feuille de chou numérisée crypto-néolibérale Mediapart). Il vivait paisiblement dans la capitale de son pays que l'exode rural lui avait fait connaître entre sa maîtresse et son fan-club de plus en plus garni, occupant comme César Birotteau le vaste appartement que la sueur de son front et son génie spéculatif lui avaient permis d'acquérir.

Tout allait pour le mieux malgré le harcèlement permanent de ses adversaires sous la houlette diabolique et combinée du gnome de l'Elysée et de ses alliés du Pentagone.

Pour la première fois, il avait été élu parlementaire au suffrage universel uninominal direct. Enfin, les électeurs ne reculaient plus devant cette reconnaissance populaire méritée que son physique ingrat et ses colères légendaires avaient compromise jusque là. Patrick Buisson, Jean-Claude Gaudin et plus hypocritement André Chassagne l'avaient même félicité.

Et patatrac ! Le SMOC lui tombe sur la tronche comme autrefois les manœuvres de ses rivaux trotskistes et plus tard les intrigues de congrès du PS où tous semblaient vouloir lui barrer la route du Secrétariat aux relations avec l'Amérique latine. Ce poste aurait réduit les frais d'avion de Miel-et-Fion pour Caracas et lui aurait permis de voyager en classe Affaires, un vieux rêve du Petit Chose que resterait toujours Marc-Mathieu.

Les prémisses du SMOC furent discrets, limités à une sourde douleur morale quand il constata que ses jeunes émules picard et nordiste avaient beaucoup plus d'allant que lui, faisaient pétiller les yeux des jeunes militantes et, faut-il l'avouer, de ceux des militants dont la génétique, la tyrannie maternelle et la mode du temps avaient conduits à l'inversion.

La phase d'état de la maladie démarra brutalement par un triste matin d'automne quand les soudards du gnome débarquèrent dès potron-minet comme une pluie de sauterelles sur le domicile et les locaux professionnels de l'entreprise de Miel-en-Fion.

Alors que s'est-il passé ? A t'il pris conscience de l'inutilité de son respect impeccable de la légalité républicaine devant ce pronunciamiento néolibéral ? S'est-il senti accablé par les reproches de celle qui lui doit tout sauf sa fierté d'infante et sa cupidité si peu de gauche : "T'es même pas foutu d'avoir des gardes du corps dignes de ce nom ! Tu sais même pas où sont les armes dans l'appartement : tu vas finir comme Allende ! Il me l'avait bien dit, Ruffin, que tu avais beaucoup vieilli tandis que sa vigueur est intacte...".

Alors, trop c'était trop et la dyade du SCOM a montré sa gueule monstrueuse qui ne le quitterait plus.

D'abord, les signes centraux repérables à la déformation hideuse de ses traits par ses propos haineux, les expressions paranoïaques comme "Je suis la République" ou "Je suis intouchable" comme si quiconque avait envie de le toucher. Plus tard, ce seront les propos subdélirants sur sa "fascination" pour une petite frappe mais grande gueule que quiconque de gauche aurait il n'y a pas si longtemps identifié comme un agent provocateur de la pire espèce.

La sarcopénie de Marc-Mathieu a éclaté au grand jour quand il s'est avéré incapable de defoncer la porte de son working space qu'il ouvrait chaque jour jusque là d'un coup d'épaule unique (alors qu'il avait la clé) à la grande joie des stagiaires et du petit personnel. Plus tard, la commande du déambulateur, l'installation des barres murales dans tout l'appartement, le renoncement déchirant et définitif à son surf board ont hélas confirmé que sa masse musculaire avait bien le niveau du portefeuille de beaucoup de Français le 10 du mois.

Certes, aucun traitement du SMOC n'existe mais cette faiblesse cérébrale et musculaire est compatible avec une vie végétative prolongée. A moins bien sûr, comme l'a suggéré sa compagne, qu'il ne devienne préférable d'abréger ses souffrances sans trop attendre.

D'ailleurs, comme elle l'a souligné avec beaucoup de lucidité et de compassion : "Si l'un d'entre nous meurt le premier, je serai inconsolable.". 

Il n'y a rien a attendre du groupe LREM ni de ceux qui passe de 'social a gauche' (mais comment diable faites vous pour dissocier les deux?) puis, et c'est le comble, de gauche a LREM. 

Vous êtes l'archétype même du type politique que je ne peux plus voir: trop niais et naïf pour qu'on le déteste vraiment. Né de la dernière pluie et poussé par le dernier vent. Sans aucune fondation idéologique, c est certainement un gros mot pour vous.

Vous batifolez joyeusement avec votre meilleure intention du monde sans vous rendre compte que vous avez servi de caution au dernier hold-up en date sur notre démocratie. 

Vous allez découvrir avec émotion l'envers du décors politique que vous avez contribué à construire, et a l instar de bambi faisant ses premiers pas, nous nous sommes censés vous regarder d'un l'oeil patient et bienveillant, attendant que de vous voir vous vautrer pour mieux vous récupérer, dans l'amour et la compréhension mutuelle.  

Mais la compréhension n'est pas mutuelle. Votre parcours montre que vous n'avez pas encore compris alors que nous, les unionistes du centre dont vous n'êtes qu'une pâle engeance, ca fait 35 ans qu'on les voit se faire bouffer par leur droite. 

Donc merci, mais passez votre chemin. Déjà bien choque de vous voir avoir tribune ici, mais bon, MdP c'est décidément pas le Canard ni l'Huma. 

Je souhaiterais savoir comment les députés de LREM ont financé leur campagne en 2017 et pour quel montant, en moyenne, attendu que ce parti, né un an avant, ne disposait pas, a priori, de fonds issus de précédents scrutins.

*** question essentielle.

comme la question des donateurs pour la présidentielle, sont ils tous français, car il y a la question d'ingérence dans une campagne électorale qui compte.

''Je souhaiterais savoir comment les députés de LREM ont financé leur campagne en 2017 et pour quel montant, en moyenne,''

Avec le même financement que leur chef de parti, la liste des donateurs du CAC40 est à réclamer à l' Élysée !!

Ils ouvrent enfin les yeux ?

Ces députés se réveillent et découvrent la vraie nature du macronisme.

L'esquisse chez LREM d'un désir d'inflexion sociale dans l'orientation politique du gouvernement ne trouve chez presque tous les  commentateurs de Mediapart que mépris : il n'y a rien à faire de ces gens-là !   

Dans la mesure où le même rejet s'opère contre l'extrême-droite, la droite, le centre, le PS et assimilés, se pose quand même la question du projet politique à proposer à la place de celui de Macron.

Pour constituer une majorité ou de manière plus réaliste une forte minorité susceptible d'accéder au pouvoir, est-il bien réaliste de démoniser toutes les tendances qui vont un tant soit peu dans votre direction ?

Je ne sais pas...  Pour ma part, je suis plutôt dans cette position de soutien critique à Macron, souhaitant le maintien de l'orientation libérale et européenne  mais une inflexion sociale et un meilleur exercice démocratique.   Je suis très opposé au RN mais je suis plutôt satisfait quand il s'efforce d'abandonner son antisémitisme d'origine ou quand il se rend compte que la sortie de l'euro n'est pas si facile.  Je déplore quand les LR suivent Wauquiez ou Retailleau plutôt que Juppé, Pécresse ou Bertrand. Je serais content que la France Insoumise ait un programme un peu plus clair et réaliste vis-à-vis de l'Union européenne et se délivre de ses rêves d'insurrection générale.

Evidemment, on peut préférer cultiver la haine et souhaiter pour cela que l'adversaire politique s'enferre dans ses  erreurs les plus graves et dans ses comportements  les plus accablants. Si ce n'est pas du vulgaire cynisme, c'est un esprit sectaire qui vous fait haïr tous ceux qui ne partagent pas vos idées.

 

 

pensez vous que ce que nous vivons aujourd'hui n'a rien à voir avec le gouvernement macron et ses représentants a l'assemblée nationale ? A priori ils ne semblent pas prêts non plus à déclarer haut et fort qu'ils ne sont pas d'accord mais ralent à la marge. Je vous rappelle aussi les lois votées à 1 heure du matin dont celle contre les chômeurs. Alors ou ils dénoncent clairement où ils se taisent.

"ce que nous vivons aujourd'hui" a bien sûr des causes immédiates dans certaines décisions, propos et comportements de Macron et du gouvernement avec le soutien des élus LREM. Les causes lointaines et plus profondes sont sans doute la montée des inégalités sous un système capitaliste mondialisé peu régulé.

Ce que je veux dire, c'est qu'il n'existe pas une offre politique alternative à celle du pouvoir actuel qui soit clairement considérée préférable par une majorité de Français.  Il se peut que les préférences des électeurs aient changé depuis mai 2017 mais, rappelons-nous : il existait très grossièrement quatre parties de l'électorat : FN-Le Pen , LR-Fillon, LREM-Macron, Gauche. Il semble qu'aujourd'hui seule la composante FN devenue RN soit nettement renforcée. La gauche, prise globalement et dans une définition extensive incorporant PS, EELV, devrait pouvoir enregistrer aussi un progrès mais elle est toujours aussi divisée et sa force principale, LFI, paraît affaiblie.

C'est dans ces conditions qu'il me paraîtrait utile pour des personnes de gauche de ne pas faire preuve d'intolérance et de sectarisme et de savoir approuver les petits mouvements vers leurs propres opinions tout en maintenant leur opposition au pouvoir.

''Je ne sais pas... Pour ma part, je suis plutôt dans cette position de soutien critique à Macron, souhaitant le maintien de l'orientation libérale et européenne''

De votre commentaire laborieux en défense du gouvernement je ne retiens que cette phrase ci- dessus qui vous situe en soutien d'une droite décomplexée et sûre de ses choix  !!!!!

Si ces député.e.s ont quelque dignité, ils doivent cesser d'obéir à Legendre-lifting-raté et démissionner du groupe LREM. C'est la première condition pour qu'ils soient tout simplement audibles.

Si ces député.e.s ont quelque dignité, ils doivent cesser d'obéir à Legendre-lifting-raté et démissionner du groupe LREM. C'est la première condition pour qu'ils soient tout simplement audibles.

 

Le seul signe de vie des LREM en tant que "groupe" : de temps à autres des désaccords s'expriment... sans lendemain, car le pouvoir corrupteur du néolibéralisme est sans limite.

 

" Que tout change pour que rien ne change …" Le coup du jeune Macron apparu comme porteur de renouveau dans un monde politique et économique en bout de course, avec ses vieilles barbes et ses profiteurs, s'est dévoilé. Il n'a fallu que quelques mois, Macron est le jeune ambitieux du Guépard prêt à tous les discours mais travaillant activement à protéger une logique selon laquelle les riches et les puissants le restent. Au prétexte qu'il n'y a pas d'autres manière de faire : plus les riches s'enrichissent, plus les miettes ramassées par les pauvres sont importantes … mais cela ne marche pas/plus, les écarts se creusent, la société souffre, les petites classes moyennes sont à la peine tandis que les actionnaires perçoivent des dividendes … Faut-il un grand débat pour comprendre et mettre cela à plat.

Le coup des "frondeurs" on nous l'a déjà fait ! Je ne vois aucune sincérité dans cette démarche, c'est plutôt la peur de se faire étriller aux prochaines élections qui motive cette pseudo fronde, du reste ces "dissidents" ont voté le budget et la plupart des lois de régression sociale voulue par Macron et son gouvernement de droite !

  • Nouveau
  • 14/01/2019 23:01
  • Par
Enfin ces (jeunes) députés ont compris qu'ils ne sont pas des fonctionnaires ou militaires, qui eux sont subordonnés au pouvoir exécutif, mais que c'est l'inverse en ce qui les concerne : le pouvoir exécutif est responsable devant les représentants du peuple qui ont le devoir de faire en sorte que les décisions de l'exécutif -qu'ils doivent contrôler politiquement- correspondent au plus près aux aspirations des citoyens de leurs circonscriptions respectives. Leurs votes à l'assemblée devraient également être conforme à ces aspirations sauf si elles étaient contraires à leurs propres valeurs. En ce cas ils devraient assumer leurs choix en l'expliquant à leurs électeurs.
  • Nouveau
  • 14/01/2019 23:16
  • Par

Le problème  c'est qu'ils sont membres d'un parti politique dont ils se sentent trop dépendants. Il faudrait que les députés puissent être plus libres vis à vis de leurs partis politiques qye ce soit après ou avant les élections.  Ils continueraient à faire campagne pour faire connaître leurs convictions politiques, se rassembler par affinité,  mais l'état devrait pouvoir mieux financer leur campagne électorale (sous certaines conditions), afin qu'ils soient moins redevables vis à vis d'un parti politique supportant contre vents et marées un exécutif à la dérive.

Évolution tellement attendue dans cette société du faux self dans la phobocratie ambiante actuelle et qui n’est pas prête à s’arrêter !
Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale