Macron 2017 : l’enquête interdite

Par , et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un service du ministère de l’intérieur a signalé en 2019 dans un rapport l’existence de « prestations de sécurité privée, vraisemblablement réalisées dans des conditions illégales […], dans le cadre de la campagne électorale du candidat Emmanuel Macron », mais cette enquête n’a connu aucune suite administrative et judiciaire, selon de nombreux documents et témoignages réunis par Mediapart.