Choc et désolation dans le campement de Bobigny où Mélissa, 8 ans, a trouvé la mort

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La stupeur et l’effroi se lisent encore sur leur visage. Regard dans le vide, les habitants du campement s’appuient sur les barrières métalliques installées à la va-vite autour du périmètre de cabanons partis en fumée, aux aurores, mercredi 12 février, dans le campement de la rue des Coquetiers à Bobigny en Seine-Saint-Denis. Le corps d’une fillette de huit ans a été retrouvé au milieu des décombres.