Le jugement qui condamne l'UIMM et sa caisse noire

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La fluidification du dialogue social à l’aide de grosses coupures est chose risquée. Lundi après-midi, après trois mois de délibéré, la XIe chambre correctionnelle de Paris a infligé des condamnations assez sévères aux anciens responsables de l’Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM), l’une des composantes importantes du Medef.