Dans le Nord, les inspecteurs du travail ne décolèrent pas

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

"11 janvier", vouliez-vous certainement dire non ? Clin d'œil

Oui, bien sûr ! Merci d'avoir rectifié.

Recommandé.

Je suis ravi que le sujet vienne enfin sur la table. Je tentais d'alerter la presse depuis quelsues temps, notamment par un billet de blog ici. Merci Madame EL AZZOUZI d'en assurer la couverture. Pourvu que ça dure et que ça s'emplifie car sans moyeny pour l'appliquer le droit ne sert à rien.

2 "déconseiller" !!!

Ah bon, il y a des filochophiles sur Mediapart !!!!!!!! InnocentDéçuRigolant

On en a perdu un en route !!!!

ne regardez pas les "déconseiller", c'est un truc nul, regardez vos "recommander" : c'est tellement vrai ce que vous dites.

mdp en n'en parlant pas en temps et en heure est complice de l'oligarchie et une brève seulement.

Bon, allez, bientôt la gauche reviendra au pouvoir, et alors là, vous verrez le changement !

c'est quand?! :(

Quand nos compatriotes auront décidé de devenir de vrais citoyens !

Quelle gauche ? De qui parlez-vous exactement ? Y'en a encore ? Où ça ??? Cool

Oui, où ça ?

Seulement dans le nord, la colère qui monte ?

L'inspection du travail est devenue le dortoir de tous les syndicalistes inutiles.

Si ses statuts paraissent interessants , la pratique est lamentable. En 45 ans je n'ai jamais lu une décision dans le droit fil de sa mission.

Pour vous en convaincre demandez donc un RV avec le bureau le plus proche et vous comprendrez.

Vous êtes un âne, si je puis me permettre. Votre position sommaire et sans nuance ne reflète pas la réalité.

Sommaire et sans nuance est le résultat du temps perdu a dénoncer dans le désert les abus de ces petites gens profiteurs .

Vous avez des exemples ?

  • Nouveau
  • 13/02/2015 10:57
  • Par

Que faire ? Pour qui voter désormais ? Nous sommes entre le marteau et l'enclume. Et la seule promesse serait le FN ? Terrible impasse dans laquelle nous sommes.

  • Nouveau
  • 13/02/2015 13:23
  • Par

C'est pas comme si le gouvernement était socialiste... 

 

L'UMP avait commencé, le PS poursuit la libéralisation du marché du travail.

Enquêter sur les suicides au travail, sur les discriminations, pouvait se faire sur la seule appréciation de l’Inspecteur ou du Contrôleur. Il faudra l’aval de la hiérarchie. Mais seule l’indépendance des Inspecteurs est garantie par l’OIT. Pas celle de sa hiérarchie.

L’UMP a bien avancé la dé-pénalisation du droit du travail, vers l'élimination des sanctions dans la loi. Donc pas d’infraction. Pas de constat par PV !   Déjà les procureurs étaient incités à mettre les PV non plus en correctionnelle, mais en transaction administrative ! (c’est ma réponse à Denis Coqureau hier à 22h45 qui déplorait la faible efficacité de l’Inspection du travail : voilà 15 ans que le droit du travail est raboté !)

Il y avait urgence à la « modernisation du marché du travail » par Macron ! Car les investisseurs chinois ont reçu l'assurance que le droit du travail en France n’est plus ce qu’il était !

Les Conseils de Prudhommes privés de professionnels élus et remplacés par des juges qui n’ont jamais vécu en entreprise ! Les rapports de travail seront dépouillés des réalités et asséchés à des querelles d’avocats, si le salarié lésé peut payer un avocat. Pour les employeurs, cette dépense passe dans les fraix généraux  !

Les salariés les plus fragiles, les plus précaires n’auront plus de recours. Les pratiques des négriers seront prétextes à d’autres dérèglementations, pour rétablir l’égalité de la concurrence.  

Parallèlement à la dérèglementation, dans le domaine des conditions de travail, les techniciens que la Sécurité Sociale envoyait visiter les entreprises pourvoyeuses en accidents et maladies professionnelles, ont été affectés à de la formation. De même pour l’OPPBTP, le CHS collectif des entreprises du bâtiment. Quand aux Médecins du Travail, deux réformes ont entrepris  de les casser.

Je vous dis :  Sans entrave !

On l’a compris, les investisseurs chinois, saoudiens, indiens, américains, les extracteurs de minéraux canadiens, et autres..., n’ont qu’un but : fructifier l’investissement et acquérir des parts du marché de notre pays.

Relancer l’emploi ? Répondre aux besoins du pays ? Relancer notre économie et la balance commerciale ? Réduire le déficit et la dette ???  Rien à foutre !

On l’a compris : les « partis de gouvernement » ne sont plus que les sergents-fourriers des investisseurs et des multinationales.

La Grèce jusqu’au mois dernier n’a pas été un modèle, mais a réalisé en premier lieu vers quoi le néolibéralisme nous contraint : le pays, la nation, le peuple sont niés, fondamentalement !           Il n’y a qu’un libre-service.   Vous pourrez même amener vos sous-traitants préférés...

Venez et servez-vous !        Et on n’ira pas voir ce que vous transférez dans les paradis financiers. 

Simplement, en partant, laissez un pourboire aux chantres « des réformes qu’il faut pousser jusqu’au bout », pour que vous ayez envie de revenir.

La voie Syriza est une grande première ! Dure bataille qui nécessite que le peuple puisse assurer sa survie autonome sans investisseur, sans prédateur.

 

  • Nouveau
  • 05/03/2015 23:01
  • Par

 

Suite logique de l'acton de ce gouvernement pseudo-Socialiste...

 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale