Le nouveau bac "musclé" dévoilé mercredi

Par
Grand oral en terminale, poids accru du contrôle continu et fin des épreuves de rattrapage : après trois mois de consultation, le gouvernement dévoile mercredi sa réforme du baccalauréat qui doit permettre de mieux préparer les élèves à l'enseignement supérieur tout en réduisant le coût de cet examen bicentenaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Grand oral en terminale, poids accru du contrôle continu et fin des épreuves de rattrapage : après trois mois de consultation, le gouvernement dévoile mercredi sa réforme du baccalauréat qui doit permettre de mieux préparer les élèves à l'enseignement supérieur tout en réduisant le coût de cet examen bicentenaire.